51
Magazine Dijon

été 2012

 N°51
 
Accueil > Les numéros > N°51 > 03 > C’était la Nationale 7
03

Livre
par Thierry Dubois

C’était la Nationale 7 Attention, livre culte !


livre-nationale-7
Ce livre est un bain de jouvence. Héritier d’Hergé et de tant d’autres, Thierry Dubois dessine, dans le genre ligne claire et raconte tout aussi clairement, avec humour et amour, la route des vacances chantée par Trenet, qui confondait un peu N6 et N7, d’ailleurs.

Un livre à feuilleter au bord de votre piscine, dans la petite maison sous-louée à prix d’or, après avoir déballé les valises et les sacs, posé belle-maman au pied d’un cerisier et les chiens dans le jardin des voisins, pour qu’ils grattent partout.

Après plusieurs décennies d’oubli pour cause d’autoroute du soleil, on n’en revient pas de retrouver la France de notre petite enfance. Une enfance forcément heureuse passée à descendre la N6, depuis l’Yonne où on allait rendre visite au grand-père, jusqu’à Montélimar, ses bouchons sur la N7, ses nougats distribués aux enfants pour qu’ils se tiennent peinards jusqu’à l’arrivée sur la plage.


On tourne les pages, revivant un temps qu’on a peu ou mal connu, pris par une nostalgie certaine. Les stations-essence art nouveau de l’Yonne ou de la Nièvre revivent en même temps que des paysages aujourd’hui ensevelis sous le béton. Devant la porte d’hôtels-restaurants disparus s’affichent des sourires, insensibles aux morts des accidents de la route que de vieilles photos noir et blanc et des coupures de journaux de l’époque rappellent à nos mémoires, tout à côté. Y a-t-il vraiment eu un complot pour tuer autant de membres de la famille Michelin entre Paris et Roanne ? Qui en voulait au fils Saint-Aubin ? Certains, comme Sacha Distel ou Isabelle Aubret, ont continué la route longtemps après un accident resté dans les annales. Difficile de prendre tout ça au tragique, quand on voit un gardien de l’ordre grimpé sur un pot de fleurs pour régler une circulation torride : dix voitures dans la rue la plus passante de Montargis.
Cartes postales non envoyées du camping du Km 400 à Macon, DS reine de la route devant le château de La Rochepot, "Relairoute" immortalisé par le film de Melville, vieille photo de "La Crémaillère", mémorable resto de routier à Jouey, disparu lui aussi, Taureau de Pompon bien solitaire à Saulieu… L’auteur nous offre un joli voyage dans le temps, distillant le suspense tout en nous obligeant à revisiter l’histoire et la petite histoire de ces soixante dernières années. Articles et photos d’hier font contrepoint à des dessins d’aujourd’hui, qui vous font paraître l’Yonne comme un département où on aimerait vivre à l’année, la Côte d’Or comme une destination de rêve… Ce livre est magique, il vous rend la mémoire des décennies oubliés, vous fait trouver la vie belle, rappelle des souvenirs de vacances lointaines, réelles ou non, la mémoire pouvant jouer des tours. En complément, offrez vous le tome 2 des aventures de Jacques Gipar, une BD qui se passe en Bourgogne, scénarisée par Thierry Dubois, chez le même éditeur. GB

"C’était la Nationale 7", par Thierry Dubois, et "Le retour des Capucins", aux éditions Paquet. www.collection-calandre.com


Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.