38
Magazine Dijon

Mars 2009

 N°38
 
Accueil > Les numéros > N°38 > 06 > C’est chronique, chez Binoche
06

Texte : Thierry Binoche
Photo : DR

C’est chronique, chez Binoche

Le printemps est supposé nous apporter les beaux jours, ce qui ne serait pas un luxe après ce rude hiver que nous venons de subir à tous les points de vue ! Voilà en tous cas de belles nuits en perspective… sans parler du festival Kill your Pop dont mes petits camarades vous parlent par ailleurs !


Toujours au Zénith…

benabar
Pour relever un moral un peu en berne, et en guise de thérapie collective, voici une sélection de quelques bons concerts. Pour commencer : BENABAR, qui vient de sortir un nouvel album titré Infréquentable. Et pourtant on lui donnerait le bon dieu sans confession à ce gendre idéal, observateur de ses contemporains, auteur de petites chroniques douces-amères. En général les prestations scéniques du jeune homme ne prêtent pas à la mélancolie.

Chose plutôt rare, l’une des grosses stars du rock américain vient nous rendre visite. J’ai eu le plaisir de rencontrer LENNY KRAVITZ lors de ses débuts, charmant garçon au demeurant, c’était autour d’un verre après un incroyable concert aux Transmusicales de Rennes, il y a 20 ans déjà ! Depuis il a pulvérisé les charts du monde entier et il nous annonce aujourd’hui : It Is Time for a Love Revolution. Si seulement il avait raison !
Avec TRYO, nous ne sommes pas trop loin de cette philosophie avec un côté militant plus écolo que jamais, mais aussi un regard alter-mondialiste qui se retrouve dans et autour de leur show. Ce que l’on sème, leur dernier opus en est la preuve. Au moment où le disque est en crise, Tryo engrange les ventes et plus de 75000 personnes ont déjà pu s’en rendre compte lors de leur tournée automne-hiver 2008 dans des salles moyennes. Une tournée qui va se poursuivre toute cette année et se terminera en apothéose au POPB de Bercy (le 16 dec 2009).

Arrivé sans crier gare, ABD EL MALIK a bouleversé l’écriture du hip-hop et les arrangements qui vont avec. En trois albums, nous avons découvert un poète urbain différent de ses congénères, n’hésitant pas à citer les grands de la chanson française plutôt que les références habituelles du genre. Les récompenses étant au bout de ce travail original avec une Victoire de la Musique et même une décoration de Chevalier des arts et lettres remise par Christine Albanel ! Le hip-hop sorti des ghettos se civilise, ma bonne dame. Sauter, chanter à tue-tête, voilà ce qui vous attend avec SKA.P, pour peu que vous pratiquiez l’espagnol, mais ce n’est pas une nécessité, je vous rassure. Les madrilènes livrent un spectacle absolument délirant, enfiévré, joyeusement anarchiste. Pour les avoirs vus cet hiver, au Zénith de Paris, je peux vous assurer que vous ressortirez différents ; pour ma part j’ai eu l’impression de rajeunir et de me retrouver au bon temps des concerts de la Mano Négra. Et oui, le temps passe.

Par contre avec MYLENE FARMER on a l’impression de naviguer dans l’intemporel. Comme si les années n’avaient pas d’impact sur la belle rousse aux univers flamboyants. C’est l’événement musical de cette saison : Mylène Farmer réussit l’exploit de remplir pour deux soirs le Zénith avec un show qui s’annonce exceptionnel. En ces temps difficiles, Bravo l’Artiste !

À la Vapeur

archimede
C’est un tout autre genre de soirée qui nous attend, avec les NASHVILLE PUSSY et SUPERSUCKER. Au programme : du bon gros rock qui tache tout en finesse ! (Tonton pourquoi tu tousses !!!) Des guitares plein les oreilles, des filles sexy à souhait, des barbus qui grognent comme il faut, et en plus, en 1ère partie les fabuleux ROMANEE COUNTEEZ, d’autres grands poètes du Rock’n roll. Tout ça dans la même soirée, ça tourne à la gourmandise.
A l’opposé, les frangins franco-suédois d’HERMAN DUNE font vraiment dans la dentelle. Leur vie est partagée entre New-York, Berlin et autres pérégrinations. Avec eux nous avons les dignes représentants de l’Anti-folk à l’européenne qui fait craquer les américains, ce qui est suffisamment rare pour être signalé.
Certains d’entre vous ont peut-être déjà vu FLOW en 1ère partie de La Rue Kétanou ou de Tryo. Voici l’occasion de découvrir cette chanteuse pour un vrai concert où vous pourrez apprécier la puissance de son écriture sans concessions, une gueule, une présence incroyable servie par une voix déchirante. Un croisement improbable entre Janis Joplin et Fréhel.
Avec Emily Loizeau nous rentrons dans un univers plus onirique, un chant léger, une douce mélancolie et pas mal d’humour noir. Cette fausse ingénue, forte d’une culture musicale qu’elle développe depuis l’âge de cinq ans, nous entraînait avec son premier album A l’Autre Bout du Monde. Le nouveau nous plonge dans un Pays Sauvage, une œuvre extravagante, riche et généreuse qui convie Moriarty, Herman Düne, Thomas Fersen et Danyel Waro à déguster sur scène.
Et pour terminer ce petit agenda, j’aimerais vous inviter à vous jeter dans la fraîcheur d’un tout nouveau groupe qui nous vient de Laval : ARCHIMEDE. Ces deux frères nourris au petit lait de la pop anglaise des années 60 (il y a vraiment pire comme référence !) nous offrent des chansons euphorisantes aux refrains accrocheurs et qui vous restent dans la tête des journées entières. A l’heure où vous lirez ces lignes ou si vous êtes curieux de les voir sur scène, ce qui est encore mieux, leur album sera sorti. Nul doute que le premier single « l’été revient » vous mettra de bonne humeur, ce qui n’est vraiment pas un luxe et qui coûte beaucoup moins cher qu’une Rolex, surtout pour moi qui ai déjà passé la cinquantaine ! Pauvre Séguela, pourvu que je ne tourne pas comme toi !


 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.