55
Magazine Dijon

Eté 2013

 N°55
 
Accueil > Les numéros > N°55 > 10 > C’est Chronique chez Binoche : Alors ?!
10

C’est Chronique chez Binoche : Alors ?! Comment vivre libre cet été en se décoinçant les neurones ?

On peut toujours aller se faire dorer la pilule sur une plage, mais en ce moment, du moins à l’heure où j’écris ces lignes, spéculer sur le soleil est un peu risqué vu le début d’année pourri ! Et puis attention, des fois que le soleil fasse une apparition impromptue, notre peau n’est pas toujours prête à subir ses assauts. Mais il reste malgré tout, quelques occupations qui peuvent supporter les éventuelles intempéries. Sortons les « gris-gris », maraboutons les cieux et faisons quelques incantations aux Dieux de la météo afin qu’ils épargnent les festivals à venir. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.


groupe archive
Archive

D’abord, coup de cœur pour le Petit Poucet à Culles-les-Roches et son Festiculles. Tendance rock et électro pour ce rendez vous avec Missil, Papier Tigre, Skylab, Nazca et bien d’autres, dans ce lieu original autour d’un cuvage.

Rebondissant d’année en année, il se dit que depuis maintenant plus de 150 lunes, nombre de gaulois se rassemblent fin juillet à Alésia. Que s’y retrouvent bardes et musiciens de Gaule et d’ailleurs pour se donner en spectacle. Que certains vont jusqu’à traverser les mers et les océans pour jouer dans un théâtre creusé dans la roche. Ainsi vont les Nuits Péplum. Voyage garanti entre Afrique, Europe et Jamaïque avec Salif Keita, Flox, Protoje and the Indiggnation, Babylon Circus ou ceux qui devraient être l’une des révélations de cette édition, Joe Driscoll et Sékou Kouyaté, un expert de la kora façon « Hendrixienne ». Mais les nuits Péplum s’attachent aussi à la beauté des mots avec Benjamin Biolay et sa pop classieuse ou Iltika dans sa nouvelle formule avec quatuor à cordes. Les enfants ne sont pas oubliés avec le « Grand Spectac » de Syrano.

Pour continuer sur la lancée, direction Métabief pour le bien nommé Festival de la Paille, deux jours au grand air, une vingtaine de groupes à l’affiche. Franche-Comté oblige, nous retiendrons les Cancoyote girls pour le fun et le côté coquin de leurs chansons, mais Olivia Ruiz, Oxmo Puccino, Tété ou Eiffel nous prouvent le serieux de la programmation. À noter la présence des Heymoonshaker qui sont en train de casser la baraque partout où ils passent !

Que cette 13è édition soit une réussite, ce que l’on souhaite aussi Au Chien à Plumes qui grossit d’année en année sur ses terres de Haute-Marne. Grosse affiche avec ARCHIVE dont les shows hypnotiques me renversent à chaque fois, l’inusable Higelin qui lui aussi continue son chemin au-delà des décennies. De la haute énergie avec SKA.P, Maniacx, Birdy nam-nam et la jeune relève de Bd des Airs et Hyphen Hyphen ou la gouaille des chansons de La Rue Kétanou.

Pour terminer cet agenda, un peu de liberté avec un spécial copinage : POIGNOT présentera son album, Loup Commun, au Bistrot de la Scène. Salué par Thiéfaine et Jamait dont il a fait les premières parties. Le talent de POIGNOT, c’est d’abord une écriture riche et forte, une qualité de plume puisant avec intensité dans les blessures intérieures et les colères rentrées pour mieux rendre compte de l’absurde. Des arrangements simples et subtils où le rock se mélange avec bonheur aux ballades. Le tout accompagné par une bande de fines gâchettes ayant sévi aux cotés de Thiefaine, Higelin ou Bashung. Bref du tout bon pour entamer la rentrée !

■ Thierry Binoche


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.