57
Magazine Dijon

Hiver 2013-2014

 N°57
 
Accueil > Les numéros > N°57 > 08 > Bruits de marmite
08

Bruits de marmite brèves de comptoir... gare aux chutes de trottoir !


bruits-de-marmites

Il n’y a pas que les ducs à rester sur leur faim !

Que va devenir la "cafeteria " du musée des Beaux-Arts ? Il faut espérer une reprise en main rapide, avec de vrais pro, de cet espace qui a coûté déjà une fortune en rénovation. Tous les musées du monde ont aujourd’hui un resto ou un bistrot pour prolonger le passage des touristes et fidéliser les habitués. Les professionnels de la restauration dijonnaise qui n’ont pas voulu tenter l’aventure devraient se donner la main pour sauver la face du duché.

L’amour tarde à Dijon, mais il n’est pas le seul.

Tous les nouveaux restos attendus ces jours-ci semblent galérer pour les finitions. Un Sushi Shop en fin d’année place Bossuet, c’était une bonne idée, un resto italien dans un ancien garage rue Lamonnoye aussi. En attendant l’ouverture de L’Horloge, le Grain de Sel continue. D’autres enseignes se seront peut-être allumées avec les illuminations dans le ciel dijonnais, on leur souhaite du courage en ces temps de froidure.

Rendez-nous le vrai pâté en croûte.

Un Beaunois obtient le second prix au concours international du pâté en croûte organisé début décembre. C’est un Japonais, Keishi Sugimura, du restaurant Le Benaton à Beaune, qui a défendu chez Chapoutier, à Tain L’Hermitage, les couleurs de la Bourgogne. Pas un seul chef dijonnais pour la plus prestigieuse des compétitions, présidée cette année par Dominique Loiseau. La honte ! Résultats et infos sur :
www.championnatdumondepatecroute.com

À quand une boutique Le Petit Duc à Dijon ?

Le nom a été déposé par deux créateurs de Saint-Rémy-de-Provence qui nous ont régalé pendant des années avec des douceurs aux noms évocateurs (ah les cœurs du petit Albert !), des calissons et nougats multiples, tous produits bien élevés qui ne fondent pas, restent bien sages dans leurs boîtes de métal, si vous désirez les acheter en ligne. La maison a été reprise et a fait des petits, à Paris et à Nîmes. Dijon attend son Petit Duc. www.petit-duc.com


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.