63
Magazine Dijon

été 2015

 N°63
 
Accueil > Les numéros > N°63 > 02 > Bon temps pour les Climats de Bourgogne
02

100 Lieux qui nous bottent, en Bourgogne Franche-Comté

Bon temps pour les Climats de Bourgogne

Retour à Dijon, pour un nouveau départ, cette fois côté vignoble, sur la route qui mène à la reconnaissance Unesco pour les uns, vers le soleil pour les autres (encore plus nombreux). On a préféré vous donner juste quelques adresses qui nous amusent ou nous plaisent bien, pour mettre les pieds sous la table, généralement. Depuis Dijon, évitez la nationale et prenez la "route des grands crus" qui sillonne les côteaux, jusqu’à Vougeot.


Climats de Bourgogne

40. Le vin de la Cras

Tous les chemins mènent à la Cras, vous pouvez même rattraper Corcelles-les-Monts depuis Marsannay. Une petite route cabossée redescend vers Plombières et le lac Kir. Les vignes que vous voyez appartiennent au Domaine de la Cras, vous n’avez qu’à suivre les panneaux. Goûtez au rosé maison, la nouveauté de l’été.
www.domainedelacras.marcsoyard.fr

41. La sieste de Napoléon à Fixin

Fou de Napoléon, qu’il était ce vieux grognard enrichi de Noisot. Le parc à qui il a donné son nom vous attend, au dessus de Fixin. Après un déjeuner en terrasse au Clos Napoléon, allez y admirer Le Réveil de Napoléon. Rude l’aurait montré cuvant son vin, selon un érudit local.

42. Un château de la Loire au cœur du vignoble bourguignon

En traversant Brochon, ayez une pensée émue pour l’homme qui a eu l’idée saugrenue d’implanter ici un château dans le style d’Azay-le-Rideau. Stephen Liegeard l’a fait construire à la fin du XIXe s sur ce modèle, prétextant justement : « Ce qui manque à la Côte, ce sont les châteaux de la Loire. »

43. Les mystères de Gevrey-Chambertin

Étonnant village, qui cache bien son jeu. La Rôtisserie poursuit sa mutation et dans le centre du bourg, à deux pas de Chez Guy, l’institution, on adore la Jeannette, dans sa drôle d’épicerie-grignoterie pour fans des années 60. Quant à Philippe Leclerc, il est né ici, possède une bonne partie des vignes et même des pierres, mais c’est sous terre que vous découvrirez ce qui fait toujours vibrer ce passionné d’histoire du vin. www.philippe-leclerc.com

44. Le bon Millésime à Chambolle-Musigny

Une halte idéale pour celles et ceux qui sillonnent la route des grands crus. Matthieu Mazoyer a fait de cet ancien bistrot de village une des meilleures tables de la Côte, respectant les saveurs, les produits et les prix, ce qui frôle l’exploit. Caveau tout à côté. www.restaurant-le-millesime.com

45. Reulle-Vergy a toujours aussi bon coeur

On connait l’histoire de la chatelaine de Vergy, dont le mari avait offert en guise de plat le cœur de son amant mort en croisade. Depuis, le village a toujours à cœur, désormais, d’offrir une méga fête début septembre à tous ceux et celles qui sont restés fidèles... aux hautes-côtes de Nuits.
Contact mairie : 03 80 61 43 03

46. Fruirouge :

la ferme a 20 ans
Isabelle et Sylvain sont du genre passionnés : depuis 20 ans, ils cultivent des petits fruits dans les hauteurs de Nuits-Saint-Georges. Sans râler et toujours avec le même sourire malgré les aléas climatiques. Confitures, jus, nectars, sirops, liqueurs, beurres : tous leurs produit sont à tomber et l’accueil à la ferme, tout simplement parfait.
www.fruirouge.fr

47. Roch and Roll attitude

Le Bist’Roch à Nuits est du genre planqué mais, à l’intérieur, on se lâche : les vins du domaine Prieuré Roch (of course) partagent l’affiche avec 150 références. Amuses-gueules et concerts tout au long de l’année. www.bistroch.com

48. Il fait trop chaud pour travailler…

… Mais sûrement pas pour faire une pause gourmande à la Gentilhommière. Formule unique, de saison, pour le déjeuner à découvrir en terrasse. Cerise sur le gâteau : le plongeon dans la piscine est compris dans le menu !
www.lagentilhommiere.fr

49. Cîteaux, quand même

Difficile de court-circuiter Cîteaux, son abbaye et ses moines, d’autant que sans eux on n’aurait pas eu les fromages du même nom et les vins de Bourgogne. Respect.

50. Que diable !

Et si vous trouvez qu’on tombe dans les bondieuseries, détour par Bagnot avant de revenir sur Nuits pour aller vénérer les diables cachés dans l’église (une fresque naïve datant du XVe s., pour vous éviter de chercher).

51. La maison aux mille truffes et champignons à Marey-les-Fussey

On n’est pas en hiver, certes, si vous faites une fixation sur les truffes, mais rien ne vous empêche de courir les bois autour de la boutique, le nez au vent. Un circuit de deux heures pour les amoureux de la nature et des champignons. Et une énigme à découvrir dans un espace ludique et féérique pour les enfants. www.mille-truffes-champignons.com

52. Détour et des tours

Un petit détour par la poterie de Détain-et-Bruant pour découvrir les créations de Florence Gonin et Wulf Rohland. Grès et porcelaine émaillés élégants, colorés et raffinés.
www.poteriedebruant.com

53. Le domaine Chandon de Briailles à Savigny

La visite de ce domaine viticole, dont le nom est associé depuis 1834 à une vieille famille de la Côte, réserve une surprise. À l’arrière de cette « folie » du XVIIIe s. se cache un vrai décor pour comédie de Marivaux. Le jardin à la française, avec ses allées de buis et sa roseraie, mène jusqu’à une grotte en pierres percées.
www.chandondebriailles.com

54. Beaune adresses

Allez, on vous donne le nom et l’adresse du plus petit bar à vin de Beaune : le Bistrot du coin, place Ziem, quelques mètres carrés de bonne humeur et de bons canons qui font du bien. Et aussi l’endroit qui va bien pour remplir la cave : Vins des Tonneliers. 750 références et 55 domaines à découvrir.
www.vinsdestonneliers.com

55. Zic et apéro à Levernois

Les lundis, mercredis et vendredis, l’Hostellerie de Levernois vous invite à venir siroter un verre de vin ou un cocktail au son de notes jazzy. Profitez-en pour réserver une table dans la foulée. Côté resto, mais aussi côté bistrot, bien sûr, on ne veut pas vous ruiner plus que le gouvernement ne le fait.
www.levernois.com

56. Restaurant Auprès du Clocher à Pommard

Jean-Christophe Moutet se sent chez lui, à l’étage de cette vieille maison vigneronne de Pommard, à 10 mètres du clocher du village. Vue panoramique et cuisine qui ne cherche pas à vous en mettre plein la vue. Superbe carte des vins. www.aupresduclocher.com

57. Rejouez « La Grande Vadrouille ».

Difficile de faire la route, entre Meursault et Saint Romain, sans avoir à l’esprit le film tourné ici par Gérard Oury avec Bourvil et de Funès, il y a tout juste 50 ans. Marché nocturne de la Grande Vadrouille, à Meursault, le 17 juillet de 17 h à 23 h, pour lui rendre hommage, face à l’Hôtel de ville qui a servi de décor à la Kommandantur. Tél : 06 17 46 10 76

58. Et Meix à perdre la raison...

Créé en mai 2007 avec le soutien du village de Puligny, ce petit bar-brasserie fait de la résistance sur la place des Marronniers. C’est simple, bon et animé pendant l’été. Amateurs de grands vins, commencez ou prolongez la soirée sur la terrasse de Julien Wallerand, à deux pas. L’animal en connaît un rayon sur la Bourgogne, ses vins se dégustent sur place mais sont aussi à emporter. www.lestaminet-puligny.fr + www.caveau-puligny.com

59. Santenay sous chapiteau

On continue en direction du sud pour atterrir à Santenay : du 19 juillet au 9 août, le village accueille des musiciens et des comédiens pour des spectacles (souvent gratuits) sous chapiteau.
www.ville-de-santenay.fr

60. Hips hips hurrah

pour les Maranges 
Il aura fallu attendre la Saint-Vincent tournante de 1997 pour que le monde découvre l’appellation maranges, rattachée à la Côte de Beaune. Les villages à eux seuls méritent le détour. Et les habitants sont du genre festif, à l’image de l’association Shake Your Hips (littéralement « bouge tes hanches ») qui organise des concerts de folie, ambiance rock guinguette.
www.shakeyourhipsrdvz.wix.com/shakeyourhips


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.