71
Magazine Dijon

Été 2017

 N°71
 
Accueil > Les numéros > N°71 > 03 > Benjamin Magnien is Happy
03

Benjamin Magnien is Happy

Benjamin Magnien est un chef d’entreprise pas comme les autres. Du rêve dans les yeux mais les pieds sur terre. On lui doit la péniche Cancale, son bar, ses animations, son restaurant « So Fish », idéal pour une détox, l’été, au bord du canal. Par le biais de la société familiale Calova, dont il a pris la direction au décès de son père, il a soutenu également le développement d’entreprises locales comme DZ’envies, qui partagent avec lui une certaine éthique commerciale, mais aussi une même vision communautaire et culturelle.


Benjamin Magnien

Bref, c’est un mec bien, discret, Bourguignon de cœur, copropriétaire de vignes à Nuits, Puligny-Montrachet, Ladoix, Savigny-les-Beaune. Si Klapisch l’avait connu, c’est peut-être dans ses domaines qu’il aurait posé ses caméras.
Longtemps activiste (terme qui fait un peu peur) dans le monde musical et culturel, il a rêvé d’autre chose pour faire connaître la région à ceux qui ne la connaissent pas aussi bien que son équipe. Pas la Bourgogne officielle, celle dans laquelle il a un pied (de vigne), mais celle qui a parfois du mal à se faire voir et entendre, via internet ou les divers modes de communication qui ont remplacé depuis quelques années les signaux de fumée, dans nos campagnes, et le bouche à oreille, dans nos villes.

Une start-up pour booster le tourisme durable et responsable en Bourgogne

Une plate-forme de rencontres, d’un genre nouveau. Pour mettre en contact les petits viticulteurs, les cultivateurs, les maraîchers, les moniteurs de canoë, les profs de yoga ou les éleveurs de lamas avec le vaste monde des nomades internationaux en quête d’aventure. N’allez pas vous faire des idées, on reste dans le soft, le tourisme alternatif au bon sens du mot. On ne rejoue pas « l’amour est dans le pré », c’est un vrai tourisme d’échange et de partage qui se met en place. Belles rencontres, entre de belles personnes. Certaines d’entre elles se sont retrouvées sur les cartes postales éditées spécialement pour vous permettre d’envoyer à votre tour ces nouveaux « Bons baisers de Bourgogne » à ceux que vous aimez, car le cercle doit s’élargir. Si vous êtes guide, artisan, photographe, avez envie de monter une activité ou de vous faire connaître, inscrivez-vous.
Allez jeter un œil sur le site HappyBourgogne pour comprendre comment tout ça se met en place. L’équipe qui entoure Benjamin est très pro. Une équipe en marche rassemblée autour d’un homme qui ne manque pas de projets, ça rappelle quelqu’un. ■ GB

Happy Bourgogne Pour en savoir plus : happybourgogne.com et blog.happybourgogne.com

La Bourgogne eau calme


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.