76
Magazine Dijon

automne 2018

 N°76
 
Accueil > Les numéros > N°76 > 08 > BRUNO, CE QU’IL FAIT DE MIEUX… C’EST DU BRUNO !
08

Publicité

BRUNO, CE QU’IL FAIT DE MIEUX… C’EST DU BRUNO ! Bar à vins Dijon


Chez Bruno, bar à vin Dijon
Domaine Yannick Amirault à Bourgueil
Avec Lara en dégustation à Modène
Salon ‘‘Le vins des Amis’’ à Montpellier avec Philippe Valette

Bruno n’y va pas par quatre chemins. Chez lui, pas de cocktails, pas de Spritz, pas de micro-brasserie. C’est simple, Bruno ne fait que ce qu’il sait faire : dégoter de jolis canons, chouchouter des jambons et chasser le terroir. Faut dire qu’il a du flair l’animal : il détecte les blaireaux à des kilomètres et repère les beaux produits au premier coup d’œil. Iberico Bellota, cecina, parmesan 60 mois, sardines fumées espagnoles, anchois de la Mer Cantabrique, balsamique tradizionale à se taper le cul par terre : déguster au comptoir ou à emporter, les trouvailles de Bruno sont souvent accompagnées d’une explication de texte. Avant d’ouvrir la bouche, on tend l’oreille et on l’écoute raconter le terroir, photos à l’appui : l’assemblage du balsamique à l’antica acetaia Bompana de Modène, la dégust’ avec Benoit Amirault à Bourgueil, les palourdes al natural avalées dans un bar à tapas espagnol, la pata negra coupée au couteau (et surtout pas à la machine), le salon avec Philippe Valette… Bruno vadrouille mais jamais ne s’embrouille. Au milieu des cartons qui s’accumulent, des conserves Catalina empilées tant bien que mal, des bouteilles de la veille encore aléatoirement alignées, entre les bocaux et les terrines et jusqu’aux jambons pendus au plafond, Bruno sait exactement où il met les pieds et où il veut vous amener…

▲ Les fameux vins interdits aux blaireaux Bruno partage avec certains vignerons un sens affûté de la répartie et une furieuse tendance à dire merde à ceux qui se mettraient en travers de sa route. Un tantinet rebelle. Chez Bruno, vous pourrez donc déguster des vins « interdits aux blaireaux », en témoigne la contre étiquette des canons de Bernard et Myriam Plageoles et de ceux de Patrice Lescarret, deux compères qui font des vagues (et d’excellents vins) du côté de Gaillac.
Chez Bruno, y’a même du vin orange. C’est le genre de truc qui fait marrer Bruno mais seulement si c’est bon. Demandez-lui de goûter le vin orange de Pierre Frick, le pape de la biodynamie en Alsace…
Son chouchou du moment ?
C’est Nicolas Morin, un jeune négociant prometteur installé à
Nuits et qui fait dans le sans soufre.
Nouveauté sur le zinc :
Les Châteauneuf du Pape du Domaine Henri Bonneau.

BARS À VINS (et seulement à vins) CHEZ BRUNO

80 rue Jean-Jacques Rousseau à Dijon
03 80 66 12 33
Ouvert en principe du mardi au samedi.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.