41
Magazine Dijon

Décembre 2009 Janvier Février 2010

 N°41
 
Accueil > Les numéros > N°41 > 02 > Au loup !
02

Au loup !

Les pleurants s’en vont, s’offrant une tournée des grands ducs dans les musées américains, tandis que les nouveaux ducs des cités arrivent sur Voo Tv : et si l’on écrivait plutôt un vrai feuilleton historico-délire pour rendre vie à la ville, sur grand écran ? Dijon must art, qu’ils disaient ! Rassemblons nos forces pour chasser la malédiction du ban bourguignon. Et pas question de livrer le Téméraire au loup avant le dernier épisode…


Au loup

Si vous avez préféré Kameloot sur la 6 à Plus belle la vie sur la 3, vous devriez aimer ce cadeau de Noël qu’on aurait aimé offrir en avant-première aux Dijonnais, si les temps n’étaient pas si durs : imaginez un KAMELOOT à la dijonnaise ! Un grand feuilleton plein de meurtres, de sexe et de fou-rire, où l’on s’embarquerait à la suite des Pleurants, les vrais, pour suivre le cortège des funérailles depuis la Belgique jusqu’à Champmol. Un cortège pas triste car on apprendrait tous les potins du moment, forcément. Le PVIB (Point de vue et Images de Bourgogne) et la compagnie Phosphosis Productions soutiennent le projet.
Vous vous rendez compte de l’impact qu’on aurait sur l’imaginaire des spectateurs, qui n’ont de nous que la caricature du journal de TF1 à 13 heures pour savoir qu’on existe ? Entre Ségolène qui fout joyeusement la merde et les bans bourguignons qui suivent les repas bien arrosés, on peut glisser d’autres images des Dijonnais en fête, on peut bien donner notre vision, et même notre révision de l’histoire… tout en montrant qu’on a un présent.
Au diable la vérité historique, ce qu’on veut savoir, dans ce type de feuilleton qui nous fait voir plus belle la vie au quotidien, c’est le nom des assassins envoyés pour tuer le cousin Armagnac félon, celui de la camériste qui empoisonna la maîtresse du duc pour lui piquer sa Toison d’Or... On veut suivre les mésaventures de notre duc préféré, celui que les Dijonnais appellent secrètement au secours lorsqu’ils doivent prendre une décision (rappelez-vous son fameux « Père, gardez-vous à droite, père, gardez-vous à gauche »). On verrait Jean Sans Peur invitant un sosie d’Obama à sa table, avec un pot de moutarde sous le bras, comme cadeau d’accueil. On découvrirait les courtisans au travail, les filous félons oeuvrant à l’ombre de la Tour de Bar, on partirait sur les pas du Téméraire, mais on ne le laisserait pas mourir tout seul comme un chien au milieu des loups.

Bon, d’accord, c’est pas avec ça qu’on passera au prochain salon du livre, mais s’il est aussi triste que celui qu’on eu récemment, on s’en fout. Certains des auteurs présents seraient ravis de s’éclater en écrivant autre chose que des histoires de villages sous l’occupation, même si ça montre bien comment les Dijonnais s’occupaient en ce temps là. Prenez Marie-Françoise Barbot, spécialiste des crimes et de la vie des ducs, ça la changerait de sa série consacrée aux Nouvelles affaires criminelles.

Trop chers, les feuilletons historiques ? On a tous les acteurs nécessaires, au sud et à l’est de France, à commencer par les créateurs du vrai Kameloot. D’accord, le titre pourrait déplaire à VooTV, qui nous ressort les Saintes Chéries, en attendant son grand feuilleton sur la « Cité des Ducs ». Un feuilleton qu’on imagine déjà riche en loup-bars, Mère-Grands relookées et louloutes d’aujourd’hui hurlant dans la nuit. Mais la chaîne dijonnaise pourrait déjà nous offrir une rediffusion du « Miracle des Loups », film des années 60 qui ferait un carton, avec la vogue des loups actuels. Manquerait plus que Spielberg, après avoir réalisé son rêve d’enfance en filmant Tintin, ne nous pique l’idée du remake de ce film historique, si les Pleurants font un carton aux USA…
GB


Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.