71
Magazine Dijon

Été 2017

 N°71
 
Accueil > Les numéros > N°71 > 10 > Amours et plaisirs dans le Dijon du XVe
10

Dijon, ville coquine au XVe siècle Damien Borgnat, traqueur de plaisirs

Amours et plaisirs dans le Dijon du XVe de Damien Borgnat

Il s’en passait de belles dans le Dijon des Grands Ducs ! Prostituées à foison – elles ne venaient pas alors des pays de l’Est, mais des contrées environnantes -, tripots où le vin coulait à flots, jeux interdits, étuves où les belles dames du temps jadis venaient retrouver de jeunes amants complaisants, prêtres libidineux, j’en passe et des meilleures… meilleures que vous retrouverez dans le livre fort bien documenté de Damien Borgeat, « Amours et plaisirs dans le Dijon du XVe siècle », un ouvrage universitaire qui se lit comme un roman.


livre : Amours et plaisirs dans le Dijon du XVè siècle
Des faits, rien que des faits. S’appuyant sur une vaste documentation, l’auteur nous dresse un tableau des plus réjouissants de la capitale de la Bourgogne. Rien n’échappe à sa vigilance, et il fait revivre, selon ses propres termes « un temps concédé sur le travail, consacré au repos, à l’oubli et aux plaisirs nécessaires à l’équilibre de tout homme ». Au temps de François Villon, les « frères humains » que le poète évoque dans sa célèbre « Ballade des pendus » éprouvaient bien des malheurs, certes, entre pestes et guerres, mais si les temps étaient durs, les hommes savaient aussi s’amuser. Et les plaisirs s’inscrivaient tout naturellement dans la trame économique de l’époque. Les hôtels, nombreux, faisaient profit de la vente de vin, de même que les tavernes, la célèbre « maison des fillettes » sise dans l’actuelle rue des Godrans versait tribut à la municipalité, et le commerce de divertissement, qui pouvait alors prendre trois formes : « la table, le lit et le bain », était d’un bon rapport. Quant aux étuves, au nombre de quatre, elles étaient elles aussi un lieu de prostitution notoire, et elles comportaient, pour certaines d’entre elles, une « chambre secrète » où le mot hygiène prenait un tout autre sens. Voilà donc un ouvrage au thème inédit, qui vous procurera sans nul doute un grand plaisir… de lecture.

Amours et plaisirs dans le Dijon du XVe

de Damien Borgnat,
Histoires EUD, 140 p, 12 €.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.