57
Magazine Dijon

Hiver 2013-2014

 N°57
 
Accueil > Les numéros > N°57 > 10 > Adeline Nonciaux...
10

Adeline Nonciaux... C’est tout comme

Adeline est une femme discrète, ce qui ne l’empêche pas de savoir très bien communiquer avec les autres.


Adeline-Nonciaux carnets 1
Adeline-Nonciaux
Depuis neuf ans, cette native de Puligny-Montrachet travaille sans pause : le graphisme de l’identité du pays beaunois, c’est elle, comme celui des Experts-Comptables et Commissaires aux Comptes Agricoles. Ainsi que la Compagnie En Attendant, Côte d’Or Tourisme, les greeters de Bourgogne, beaucoup de PME et maisons de vins prestigieuses et discrètes, tout comme elle.… Cette jeune chef d’entreprise trentenaire, amoureuse et mère comblée d’Oscar, quatre ans et d’Auguste, quinze mois, possède un bureau lumineux place Emile Zola, ayant testé le travail à la maison, « incompatible avec un travail productif » dit-elle en souriant. Adeline est une véritable artiste :

passée par les Arts-Déco de Strasbourg et de Toulouse, avec un passage aux Beaux-Arts de Porto pendant son cursus et à Zurich, ville d’art d’un autre style, elle sait sublimer les concepts, quels qu’ils soient, avec son style, une « patte » qui fait la différence.

Voyageuse et rêveuse, elle part régulièrement soigner son inspiration entre copines, sac sur le dos, dans tous les coins préservés du tourisme qu’elle peut trouver, les enfants confiés à son compagnon et ses parents.
Elle en ramène des étoiles dans les yeux et des carnets de voyage originaux qui lui ont permis d’entrer aux Arts-Déco.

« Je suis entrée dans la salle du jury, et mes carnets se sont retrouvés par terre. Les examinateurs les ont ramassés et ont passé l’heure suivante à les feuilleter et se les montrer, et ça a été le sujet de mon examen d’entrée. C’était très sympa ! »

Elle regrette d’avoir moins le temps de dessiner mais a promis de nous ramener un carnet de son prochain voyage en Inde du Sud.
Depuis le début de son activité, elle a fini par se faire à l’idée que les clients ne choisissent pas forcément la meilleure proposition. C’est toujours plus agréable et plus facile de « faire du beau » et elle est capable de se donner à fond, comme pour ce dossier qu’elle a travaillé 24h sur 24 pendant quelques jours, alors qu’elle était enceinte de huit mois. Mais le résultat était à la hauteur des attentes. Les « charrettes » chères aux agences de com’ seront toujours les charrettes, en Bourgogne comme partout dans le monde, et la concurrence est là.

Bonne vivante, elle a sa cantine, l’Industrie, qu’elle fréquente en famille. Elle adore les sorties entre amis, a besoin de retrouver la campagne et part régulièrement se requinquer à Puligny, dont son père est le maire. Son vin préféré ? Un puligny, certes, mais elle a un faible pour le Rully 1er cru La Pucelle de chez Jaqueson. Lameloise lui a laissé un souvenir impérissable (comme à tous ceux qui l’ont élu meilleur restaurant du monde, cette année) et ses coups de coeur absolus sont l’Italie (la Cecina et Rome), la Villa Nova Cervera au nord de Porto, où ils font un vino verde fabuleux et l’Inde, bien sûr. Elle ne dira pas qui est son artiste préféré, ça lui rappelle trop les concours qu’elle a passés dans sa jeunesse !
Pour découvrir Adeline Nonciaux autrement :

SARL C Tout Comme

www.ctoutcomme.fr - 03 80 30 12 78
Adeline-Nonciaux carnets 2


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.