38
Magazine Dijon

Mars 2009

 N°38
 
Accueil > Les numéros > N°38 > 03 > 4 ouvertures que l’on peut applaudir !
03

Texte : Gérard Bouchu
Photos : DR

4 ouvertures que l’on peut applaudir ! Cuisine, déco, ambiance musicale : le renouveau

A quelques jours l’une de l’autre, trois à Dijon, l’une à Beaune, quatre inaugurations attendues au tournant, qui réconfortent en ces temps de doute existentiel.


inaugurations

Koki, c’est lui  : Peugeot roule pour Beaune  !

Ceux qui ont connu l’ancien salon de thé caché sous les balcons d’une résidence construite au cœur du vieux Beaune auront du mal à reconnaître le lieu. Vive Koki food&shoop, concept de restauration lancé ce mois ci par le chef du Charlemagne et le créateur du Sushikai (voir pages précédentes). Un concept boutique-resto-salon de thé coloré, chaleureux, conçu autour du Kaïten au sein duquel évolue Alexandre Bellini, chef formé tout comme Laurent Peugeot auprès de Jacques Lameloise à Chagny. Technique japonaise, mais cuisine du monde actuel, avec un travail réalisé à l’instant autour des produits de la mer, proposés entre un tartare de viande, un foie gras poêlé, ou quelques tranchettes de Jabugo importé d’Espagne. Un choix d’assiettes à attrapper au vol (à chaque couleur est attribué un prix, de 4 à 12 €, attention, ça peut vite grimper  !) avant de les déguster à table, en terrasse ou au bar. Pour les vins, chaque mois, un vigneron propose sa propre sélection. Côté boutique, une production de sushi, et une sélection de produits qui devrait vous faire craquer  : douceurs sucrées, jus de fruits d’Alain Milliat, huiles maison… Idéal pour un déjeuner de soleil, quitte à revenir plus tard pour une pause sucrée autour d’un thé dans l’après-midi, un dîner coloré… sans parler du petit déjeuner du lendemain, car Koki ne va pas vous lâcher  !
Koki, 10 place Ziem, 21200 Beaune.
Tél  : 03-80-24-06-61

L’Autre Entrée  : les Oenophiles ne se cachent plus  !

C’est une vraie révolution à la dijonnaise, entendez  : un projet qui a du mûrir pour réussir. Il fut un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, où seuls les privilégiés pouvaient se restaurer dans les caves de la mythique CBDO. En prenant de l’âge, la Compagnie des Oenophiles s’est abritée dans un cadre plus cossu, de grandes soirées se déroulèrent, autour de gougères croquantes et de blancs revigorants, sur fond de figurines et de vitrines d’un autre âge. Brrr… Même la cour du XVème faisait froid dans le dos, en plein été. Et voilà, l’Autre Entrée vient d’ouvrir, sur la rue Berbisey, et l’on peut y déjeuner, sourire aux lèvres, ou boire un verre, en fin de journée, en grignotant tapas, tartines, charcuterie… Bar à vin, resto lounge, on se moque du nom, pourvu qu’on ait l’ivresse d’un concept abouti. Un lieu vraiment chaleureux où l’on peut se poser dans des fauteuils couleur taupe, sur fond de musique jazzy, au milieu des clients de l’hôtel, heureux de trouver un bar coloré pour un dernier verre, et de voisins satisfaits de voir la rue Berbisey présenter un nouveau visage. Le midi, bon petit plat du jour, venu tout droit des cuisines du gastro. Et terrasse très attendue, pour redonner couleurs et saveurs, côté cour.
L’Autre Entrée, 19 rue Berbisey, Dijon.
Tél  : 03-80-30-53-55. www.l’autreentree.com Tlj sf dim, lun soir et sam midi


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.