59
Magazine Dijon

été 2014

 N°59
 
Accueil > Les numéros > N°59 > 11 > 3 000 ans de navigation sur la Saône
11

Livres
La chronique d’Albert Tournepage

3 000 ans de navigation sur la Saône Une déesse, des hommes et des bateaux

Un livre-somme mais pas assommant sur les bateaux de Saône, une nouvelle rubrique concernant les romans que vous n’avez peut-être pas lus lors de leur parution en livre de poche – pas cher, pas cher ! – voilà ce que je vous propose pour ce nouveau numéro de BB, qui fleure bon le soleil et les vacances.


000 ans de navigation sur la Saône - Louis Bonnamour

Depuis des millénaires, elle coule, impavide. Et qui donc ? Mais la Saône, bien sûr. Si la nonchalante rivière se préoccupe peu des hommes, l’inverse n’est pas vrai. A preuve ? Louis Bonnamour vient de lui consacrer un livre (*).

La déesse évoquée en titre, c’est bien sûr Souconna, le plus ancien nom de la Saône, dont le musée de Chalon-sur-Saône garde une trace sous la forme d’une sculpture dédiée à la déesse éponyme. Et c’est l’échine de cette divinité que les hommes ont chevauchée depuis des temps immémoriaux : ils ont construit des bateaux qui ont laissé des traces, sous forme d’épaves, conservées dans le limon tapissant le fond de la rivière, à Lyon notamment.

Ce livre-somme est le fruit d’une enquête portant sur une quarantaine d’années. Ainsi, l’auteur a rencontré les derniers charpentiers en bateaux de la Saône, il a compulsé de nombreuses archives, et il a bien sûr aussi enquêté ’sur le terrain’ : la rivière a constitué un gigantesque chantier de fouilles en Chalonnais entre les années 1982 et 2000. Trois mille années de vie de bateaux construits par les hommes sont donc répertoriées, documents iconographiques à l’appui.

Et d’images le livre est particulièrement riche. Le simple fait de tourner les pages est un pur ravissement : des cartes postales font revivre la vie sur la Saône au début du XXe siècle, dans un luxueux noir et blanc, plans et maquettes nous font approcher au plus près de la Savoyarde d’Ouroux-sur-Saône, de l’antique penelle datant du XVIIIe siècle, et, pour remonter encore plus le temps, de la pirogue mérovingienne découverte dans le lit de la rivière, à Saint-Marcel, près de Chalon.

Un glossaire et une bibliographie fournie complètent l’ouvrage avec bonheur.

Alors, si vous vous sentez l’âme d’un marin – même si d’eau douce -, ou tout simplement si vous êtes curieux de votre région, cet ouvrage n’attend plus que vous pour être feuilleté. A vos rames, matelots…

Louis Bonnamour,

"3 000 ans de navigation sur la Saône, histoire des bateaux traditionnels en bois et de leur construction"

éditions de l’Escargot savant, 258 pages, 30 €.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.