80
Magazine Dijon

Automne 2019

 N°80
 
Accueil > Les numéros > N°80 > 05
05

À boire et à manger

Découvrez tous les articles de la rubrique : À boire et à manger


  • Trop bon, tout simplement !

    Trop bon, tout simplement !

    L’ouverture d’une quinzaine de nouveaux établissements « trop bons, tout simplement » à Dijon et sur la route des vins a rendu le sourire à ceux qui voyaient partout des enseignes de chaîne fleurir, des (...)

  • La maison des Bonnes Vies

    La maison des Bonnes Vies

    Alain et Christine Rapha

    Le nom du resto ? Un clin d’œil aux anciens propriétaires de la maison, tout simplement. Une enseigne discrète qui donne envie de s’arrêter, à la sortie d’Arc-sur-Tille. Quand on sent les odeurs de (...)

  • Restaurant Spica

    Restaurant Spica

    Spica, vous connaissez ? Takaya et sa bonne étoile !

    Face à la Préfecture, il a fallu attendre plusieurs mois pour profiter de la cuisine de goût et de terroir assez exceptionnelle de Takaya Uchida, un des élèves les plus doués passés à l’école Thomas (...)

  • Peppuccio

    Peppuccio

    Le Zuddas nouveau est enfin arrivé

    Pendant l’hiver, le mystère a été dévoilé petit à petit. À côté de son resto fleuron de la bistronomie locale, face aux Halles, David Zuddas n’ouvrait pas un DZ bis, ni même un resto sarde, pour revenir à (...)

  • Samourai Sushi

    Samourai Sushi

    L’équipe qu’il a mise en place à Dijon est allée à bonne école. Pas seulement à l’école japonaise (grande diversité de sushis, nigiris, makis), mais aussi à l’école californienne avec les big rolls qui font (...)

  • La Biscuiterie

    La Biscuiterie

    Une autre de ces petites adresses intimistes où il fait bon se retrouver, aux jours gris, pour grignoter sur le pouce le midi (wraps, salades, quiches) ou s’offrir une petite douceur dans la (...)

  • Le Petit N.O.

    Le Petit N.O.

    Ne pas confondre Art’No (Tattoo) et le Petit NO, ils sont l’un en face de l’autre, ou presque, mais on sort du premier avec un élégant pansement sur le bras ou la cuisse (ou plus si affinités) et de (...)

  • La Côte d’Or des chefs

    La Côte d’Or des chefs

    On les attendait à 21, chiffre symbolique pour la Côte d’Or. Mais le compte a été vite dépassé. Les chefs qui ont participé à la Paulée au château de Pommard sont venus souvent à deux, car ils n’étaient pas (...)

  • Une côte qui a la cote

    Une côte qui a la cote

    Nouvelles tables, nouveaux chefs, nouvelle vie dans les vignes…

    Thomas Collomb n’en fait toujours qu’à sa tête, à la Rôtisserie du Chambertin Tant mieux, on ne s’ennuie pas avec ce grognon attachant qui trace sa route au milieu des vignes du Chambertin tout en (...)

  • Le Charlemagne

    Le Charlemagne

    À Pernand-Vergelesses, Le Charlemagne a désormais un barbu tatoué à la tête de la cuisine. Logique, au fond, l’empereur avait déjà la barbe fleurie. Les tatouages, on n’en parlait pas trop, en ce (...)

  • Auprès du Clocher…

    Auprès du Clocher…

    au plus près du produit

    Il aurait pu changer de nom, mais comme le clocher n’a pas bougé, lui non plus. Il aurait pu se contenter de reprendre une affaire qui tournait rond, mais c’était carrément trop facile. David Maurin, (...)

  • L’Ouvrée à Savigny les Beaune

    L’Ouvrée à Savigny les Beaune

    même les écureuils sont à la fête !

    À l’entrée de la vallée de Fontfroide, c’était l’adresse routarde par excellence, avec des chambres qui n’étaient pas du dernier cri, et un resto terroir pour amateurs de daube à la joue de bœuf. Depuis (...)

  • On va déguster !

    On va déguster !

    Ras le bol d’avaler n’importe quoi, on veut boire intelligent, on veut se nourrir intellectuellement. Le plaisir devient presque accessoire, seul compte le savoir. On ne boit plus seulement un (...)

  • Paulée des chefs

    Paulée des chefs

    des vins qui feront école

    La Paulée des Chefs du 14 octobre a permis de découvrir les vins de la toute récente appellation Bourgogne Côte d’Or (cette mention géographique n’existait pas avant 2017). Journalistes et chefs sont (...)

  • La Flambée fête ses 50 ans

    La Flambée fête ses 50 ans

    Indémodable

    La Flambée, on y retourne pour se rassurer, se dire que rien n’a changé : les marques connues des voitures garées sur le parking, l’ambiance affairée le midi, familiale ou volontiers voyageuse le soir, (...)

  • Le restaurant du Parc pour se mettre au vert en automne !

    Le restaurant du Parc pour se mettre au vert en automne !

    C’est un des rares hôtels à Dijon où on se réveille au calme et où on peut saluer les écureuils avant d’aller faire une balade dans le parc de la Colombière, juste en face. C’est surtout, pour les (...)

  • Les deux visages de Thomas Collomb

    Les deux visages de Thomas Collomb

    Rôtisserie du Chambertin

    Retour aux sources pour le Bistrot Lucien Maison de tonnelier au 18 ème, la Rôtisserie du Chambertin, à Gevrey, était déjà une table réputée, dans les années 80, avec à sa tête une femme en cuisine qui (...)

  • La nouvelle vie du Castel de Très Girard

    La nouvelle vie du Castel de Très Girard

    Morey-Saint-Denis

    À Morey-Saint-Denis, entre vignes et village, le Castel de Très Girard a déjà vécu plusieurs vies. Chacune a marqué une étape dans la transformation de cette belle maison du 17ème typiquement (...)

  • Le Chanoine

    Le Chanoine

    ADN bourguignon

    Le dernier resto à trognes ? Peut-être bien, surtout quand la bise sera venue sur la place de la Libération. Qu’il pleuve, qu’il vente, on est toujours heureux de pousser la porte de ce qui était (...)

  • Papilles, Le circuit court sans détour

    Papilles, Le circuit court sans détour

    Inutile de se prendre le chou (star de l’automne celui-là !) pour choisir de bons et beaux légumes de saison et du coin. Pierre a déjà fait une sélection de 900 références de ce que l’on trouve de (...)

  • Un automne cocooning au château de Gilly

    Un automne cocooning au château de Gilly

    Au milieu des vignes, on trouve parfois des châteaux que l’Histoire n’a pas reconnus. À Gilly, tout parle d’histoire, à commencer par l’ancien cellier cistercien du XIVè où vous allez pouvoir vous (...)

 
 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.