76
Magazine Dijon

automne 2018

 N°76
 
Accueil > Les numéros > N°76 > 06
06

À boire et à manger

Découvrez tous les articles de la rubrique : À boire et à manger


  • Chantiers... de la restauration

    Chantiers... de la restauration

    Dijon bouge, les étoilés font toujours rêver, mais ils ne sont plus les seuls. On est curieux de voir aboutir le nouveau concept de restauration imaginé par Angelo Ferrigno, l’ancien chef des (...)

  • Madeleine Café, Dijon

    Madeleine Café, Dijon

    Salon de thé - Restaurant - Vente à emporter - Corner Shop

    Les touristes ne s’arrêteront plus seulement pour photographier les sculptures en bois de la vieille façade de cette rue Verrerie restée dans son jus moyen-ageux, et les anciennes clientes de (...)

  • Adieu Marc !

    Adieu Marc !

    In memoriam

    Marc Ogé, c’était La Musarde, c’était Hauteville, c’était une maison qu’on avait vu passer du simple Logis de France à une table raffinée et conviviale à la fois. 25 ans d’amitié, de colères, de rires (...)

  • Un Café de plus en plus gourmand

    Un Café de plus en plus gourmand

    place de la Lib

    Et voilà, fin de partie pour l’auto-école qui faisait de la résistance au milieu des bistrots de la place alors que les voitures en avaient été chassées depuis quelques années déjà. Guillaume Bortolussi (...)

  • Parlez la bouche pleine

    Parlez la bouche pleine

    Pendant (trop) longtemps, le choix des Dijonnais se résumait ainsi : sandwich pas toujours glamour avalé sur un coin de bureau ou vrai resto. Quelques petites cantines du midi ou des brasseries qui (...)

  • Chez mes sœurs

    Chez mes sœurs

    On vous en parlait il y a quelques numéros, mais on ne résiste pas à l’envie de citer de nouveau « Chez Mes Sœurs », une petit adresse légèrement excentrée mais qui mérite le détour. Chez Anne-Sophie, (...)

  • Le kiosque à gaufres

    Le kiosque à gaufres

    Pâte maison au beurre et une dizaine d’ingrédients salés parmi lesquels vous en sélectionnez trois, que Florence incorpore à sa pâte, cuite à l’unité. Soupes chaudes arrivées avec l’automne, mais aussi (...)

  • Morning Glory

    Morning Glory

    On me dit dans mon oreillette que c’est peut-être l’un des meilleurs cafés de la ville. Il faut dire que Félicité et Augustin ont choisi un torréfacteur de compet’ : Mokxa. Pour accompagner la carte des (...)

  • Caf and Co

    Caf and Co

    Le Caf and Co n’a rien d’une cantine, mais sa place est ici, au milieu d’adresses vraiment friendly. Café associatif (donc à but non lucratif), équitable et solidaire, c’est vraiment une adresse en (...)

  • Le come back des épiceries de quartier

    Le come back des épiceries de quartier

    ● TRÈS ANCIEN ! Les précurseurs On oublie parfois que le réseau La Vie Saine est née à Dijon sous le nom « L’Aliment Sain » en 1958 ! Bien avant la vague bio, le manger bon et bien était donc déjà le (...)

  • Gautier & Co

    Gautier & Co

    Puristes, ils se sont spécialisés dans les fromages fermiers, au lait cru et bio, mais sont revenus cet été à l’étalage de produits frais, aux fruits et légumes en provenance de fournisseurs qu’ils ont (...)

  • Iza Guyot, la bonne étoile du pays beaunois

    Iza Guyot, la bonne étoile du pays beaunois

    Iza Guyot c’est la CHEFFE dans toute sa splendeur. un petit bout de femme tout en sourire, qui a choisi un jour de quitter le monde des étoilés pour venir avec son mari se mettre au vert dans la (...)

  • Le Restaurant du Parc

    Le Restaurant du Parc

    Rendez-vous des familles, des entreprises et des gourmands de tous âges !

    Privatisez la Rotonde pour vos repas de famille ou d’affaires. HOTEL-RESTAURANT Le Parc de la Colombière 49 cours du Parc, Dijon 03 80 65 18 41 Ouvert tlj sf dim soir Menus le midi en sem (...)

  • MASAMI 100% Japon !

    MASAMI 100% Japon !

    Quand on veut déjeuner vite, bon, sain, original, on fonce le midi chez Masami s’offrir la bento box du jour à 20 €. Toujours surprenante, idéale, avec sa soupe miso en plus, et son dessert du (...)

  • Quinta do Pata Negra

    Quinta do Pata Negra

    Une sandwicherie ibérique

    Jérémy vient de l’Algarve, il aime, et surtout il connaît bien les produits de la péninsule ibérique. Après une formation auprès de célèbres traiteurs régionaux, il a ouvert cette épicerie fine (...)

  • Ristaurante, pizzeria, trattoria... Casa Nostra

    Ristaurante, pizzeria, trattoria... Casa Nostra

    L’Italie et ses produits à l’honneur toute l’année

    Cette maison-là, on l’adore, mais ce n’est pas parce que l’Italie est en vedette à la Foire gastronomique qu’on vous en parle. C’est notre « cantina » du midi, ensoleillée même les jours gris, où l’on (...)

  • L’épicerie à Caro

    L’épicerie à Caro

    Caro, l’épicière fine

    Dans le quartier Victor Hugo, Caro ne laisse personne sur le carreau (elle était facile). Ses habitués choisissent les yeux fermés des fromages frais, les yaourts de la Ferme du Mont Lassois, le (...)

  • Miss Terre Verte

    Miss Terre Verte

    Bio forever et depuis toujours

    Naturopathe diplômée, Bénédicte n’est pas seulement une spécialiste des compléments alimentaires naturels et des huiles essentielles, c’est aussi une épicière bio convaincue avant l’heure. Depuis plus de (...)

  • Bio c’ Bon

    Bio c’ Bon

    Le super… marché du bio

    La gamme de produits bio est hyper complète. De la simple tomate au maté traditionnel en passant par la côte de bœuf, tout ce qui se mange est chez Bio c’Bon. L’avantage ? On peut faire toutes ses (...)

  • La ferme !

    La ferme !

    Dans ta métropole aussi.

    Karine Loubet et son mari sont des fermiers-aubergistes des temps modernes. Ici les cochons sont élevés en plein air, sans OGM ● MULTIFERME Asnière les Dijon Un projet collectif de vente directe (...)

  • Saisons par Aurélien Mouny

    Saisons par Aurélien Mouny

    Un livre pour vous taper La Cloche

    On croyait terminé le temps des ouvrages culinaires, la plupart ayant fini au pilon chez les éditeurs, une fois les cadeaux de Noël offerts à belle-maman. Mais en voici un qui tombe à pic pour (...)

  • Si ça vous botte… faites la Foire, en novembre

    Si ça vous botte… faites la Foire, en novembre

    Foire internationale et gastronomique de Dijon 2018

    Pour sa 88e édition, du 1er au 11 novembre, la foire internationale et gastronomique de Dijon accueillera l’Italie comme hôte d’honneur. Un pays réputé pour autre chose que ses politiciens, ses ponts (...)

  • À la table des Présidents

    À la table des Présidents

    L’histoire de France racontée par le menu

    En septembre, je me suis retrouvé au milieu des visiteurs qui piétinaient devant le fort de Brégançon, réouvert à la visite après le départ de Brigitte et Emmanuel Macron. Visite intéressante d’une (...)

  • Gallinacés adorés (et à dorer)

    Gallinacés adorés (et à dorer)

    Poulet de Bresse

    Quatre villes Bressanes, toutes labellisées « Site Remarquable du goût » vous attendent pour la 153e édition des concours-dégustations « Glorieuses de Bresse » du 14 au 18 décembre ! Cette grande fête de (...)

 
 

Ragots de mouton

À tous les coins de rue, dans un large périmètre piétonnier (ou qui devrait bien finir par l’être un jour prochain), des chantiers accompagnent l’évolution d’une ville qui a trouvé sa voie dans la bistronomie, la gastronomie ou la bonhommie, mais qui a désormais un virage à accentuer, politique au sens strict : celui du locavore, du raisonné, du bio. On attend avec curiosité de voir ce qu’il adviendra au printemps de la maison à l’échauguette, face au jardin des Ducs. Ou de l’ancienne poste, à l’angle de la rue Bossuet et de la rue Piron. Un street food à l’italienne, créé par un maître du genre.
Entre le musée nouveau et la future Cité de la Gastronomie, d’autres espaces vont s’ouvrir, se métamorphoser. On n’osait plus y croire, mais après l’ouverture d’une galerie entre la place du Bareuzai et la rue des Godrans, certains songeraient à faire sauter (façon de parler...) l’ignoble centre Dauphine pour en faire un vrai lieu de vie et de commerces. Encore faut-il que les privés, propriétaires des murs, comprennent leur intérêt. Le petit passage Bossuet a déjà meilleure mine mais il serait tellement plus attractif si on laissait des street-artistes s’exprimer côté rue Bossuet. On attend surtout avec impatience la fin d’un règlement obsolète interdisant aux food trucks de mettre une seule roue en ville au risque d’être verbalisés alors qu’ils pourraient apporter un plus à certaines manifestions culturelles et politiques. Une annonce qui serait la bienvenue comme celle de l’ouverture, dans des Halles rénovées en partie, d’espaces dédiés à la restauration sur le pouce, comme on en voit à Lyon, Avignon et dans toutes les villes qui se sont offertes un nouveau cœur vivant, autour du marché.

 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.