43
Magazine Dijon

Juillet Août Septembre 2010

 N°43
 
Accueil > Les numéros > N°43 > 03
03

Cuisines et dépendances

Découvrez tous les articles de la rubrique : Cuisines et dépendances


  • Faim d’été ? Fin de chantier !

    Faim d’été ? Fin de chantier !

    B comme… Bareuzai  ! Séréna et et Fabrice gardent (contrairement à ce que certains avaient voulu nous faire croire  : le monde est méchant  !) leur B comme Bokos place de la Lib (2). Avec des bokos (...)

  • L’Yonne… So chic !

    Dans le temps, on ne prenait pas l’Yonne au sérieux, surtout quand on était un Bourguignon du sud. Une soif d’Yonne, qu’il disait, le grand-père, pensant à ses vins d’Epineuil. Ou d’Irancy, parce qu’à (...)

  • Terrasses avec vue, pour se mettre au vert  !

    Sortir Dijon et environs

    Le Château de Saulon  : route de Seurre, à Saulon la Rue. Tél  : 03-80-79-25-25. Un vrai havre de paix, menus du marché ou dégustation sous les arbres avec vue sur le parc : de la fraicheur, de la (...)

  • Terrasses avec vue pour se mettre au verre… en ville

    Sortir Dijon

    Le Bar de l’Hôtel de Ville  : place de la Libération. Tél  : 03 80 41 81 50. C’est l’endroit où il va faire bon se précipiter aux premiers rayons du soleil. Encadré par la rue Vauban et la place de la (...)

  • Joyce Delimata

    les couleurs du vin et la table du comte Senard

    C’est une femme du vin, même si elle n’est pas œnologue ni même vigneronne. Le vin, elle le voit à travers ses tubes. Ses tubes de couleur, car Joyce est une artiste-peintre, ceci dit si vous ne la (...)

  • Carte Blanche…

    pour terrasse tout en couleurs !

    A l’ombre de l’Audiorium, voilà un lieu de vie comme on les aime, avec des chaises et des tables colorées, en terrasse, pour chasser l’uniformité galopante, un mur végétal pour masquer l’avancée du (...)

  • Rien ne vaut une bonne Flambée

    Rien ne vaut une bonne Flambée

    même en plein été !

    Un titre qui pourrait être le slogan de La Flambée, s’ils n’étaient pas aussi discrets par nature, dans la famille Flamant. Discrétion qui a fait, il est vrai, le succès de leur hôtel-restaurant depuis (...)

  • Au Clos Napoléon à Fixin

    le bonheur aux pieds des vignes !

    Chapeau, Napo ! Depuis cette terrasse ensoleillée, je ne sais pas combien de siècles tu aurais contemplé, à ton réveil, comme du haut de tes chères pyramides. Ici, entre le clos Napoléon (1 hectare et (...)

  • La Musarde, c’est toujours à Hauteville…

    et nulle part ailleurs !

    Profitez de l’été pour prendre l’air d’Hauteville, avant que la Musarde ne s’agrandisse, côté parc, d’une nouvelle salle de restaurant encore plus lumineuse. Marc Ogé, en bon Breton, tient bon le cap, en (...)

  • Les Paulands 

    Cuisine inventive, vins à prix caveau

    Les Paulands, vous connaissez, on passe devant quand on emprunte la nationale. Vous croyez cette magnifique demeure du XVIIIème siècle, son hôtel 3*, son restaurant et ses caves, plutôt destinés aux (...)

  • Et si on faisait l’école Buissonnière...

    pour sortir des rangs  !

    Marre des sentiers battus et rebattus des restaurants du centre ville  ? Beaunois, dijonnais, prenez la poudre d’escampette ! Situé au milieu des vignes, La Buissonnière est une bouffée d’oxygène. (...)

  • Chez qui ? Chez Guy

    On va « chez Guy ». Derrière le prénom, il y a tout un clan, patriarcal et mouvementé, mais où chacun, sans rien abdiquer, a su prendre sa place dans l’édifice. Parents, enfants, conjoints, (...)

  • le Sympatico

    bon comme la romaine !

    A regarder la carte du Simpatico, on sourit : d’abord parce qu’il y a une vespa qui vous rappelle des souvenirs de Vacances Romaines, ensuite parce que l’intitulé des plats nous fait rêver : tartare (...)

  • Liberté Egalité Brassernité

    Bientôt le 14 juillet. Vive la Révolution. Savez-vous qu’entre autres choses, bonnes ou moins, c’est à la Révolution Française qu’on doit les restaurants ? Entendons-nous, le mot remonte aux Romains, (...)

  • Aux Enfants Terribles

    Qui a dit qu’on ne voyait plus d’enfants s’amuser au centre ville ? Ceux-là sont terribles, au bons sens du terme, ils ont grandi mais ne se sont pas assagis pour autant. Ils ont même créé un club (...)

  • La Dame d’Aquitaine

    n’est pas celle que vous croyez !

    Nombreux sont les dijonnais à ne pas connaître le vrai visage du restaurant La Dame d’Aquitaine. Est-ce le nom passéiste ? Le lieu qui impressionne ? Ou une vie antérieure à la décalcomanie (...)

  • Au Bento cet été

    apéro-pique-nique pour tous

    Ce qu’on aime, au Bento, outre la déco, le travail sur la lumière, le son actuel, c’est l’imaginaire au service d’une restauration qui évolue sans cesse. En attendant la reprise des brunchs du dimanche, (...)

  • Lebas blesse

    Dégustation Crozes-Hermitage 2007 Yann Chave Le sourire. Un sourire. Midi bien passé, les dijonnais sont lâchés dans le centre-ville… avec tout ce ramdam, on hésite encore davantage à sortir de la (...)

  • Bruno roule pour vous !

    Bruno officie maintenant à l’enseigne du « Lard Contemporain ». Ne cherchez pas trop le Bruno en fin de semaine, il est sûrement parti s’acheter des sardines à l’huile. Ou un saucisson. Ou un rosé à (...)

 
 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.